placeholder

Radio Circulab

Brieuc Saffré & Justine Laurent

Les plus récents

#66 - Comment les terriens peuvent régénérer des écosystèmes marins ? avec Coco Tamlyn cover placeholder
#66 - Comment les terriens peuvent régénérer des écosystèmes marins ? avec Coco Tamlyn
55 min • 19/06/2024

Détails

Brieuc reçoit, cette semaine, Coco Tamlyn, directrice de l'association Coral Guardian, pour alerter de l'état actuel des récifs coralliens. Depuis de nombreuses années, Circulab soutient cette initiative essentielle pour la biodiversité marine. 25% de la faune et la flore de nos océans s'y développe. Malheureusement, ils sont gravement menacés par le réchauffement climatique, la pollution et la surpêche.

Coco, bien que née en Angleterre, a passé une grande partie de sa vie en France et au Kenya. Après des études en histoire de l'art et en environnement politique et développement, elle s'est investie dans divers projets écologiques.

Aujourd'hui, elle dirige Coral Guardian, une association qui se consacre à la restauration et à la protection des récifs coralliens en collaboration avec les communautés locales. Son parcours est marqué par une passion pour l'écologie et un engagement profond envers la protection des écosystèmes marins.

Coral Guardian travaille avec des communautés locales, comme les pêcheurs en Indonésie et les clubs de plongée en Espagne, pour assurer la durabilité et l'acceptation des projets de restauration des récifs coralliens.

Le processus de transplantation de coraux, une méthode similaire au bouturage, permet de restaurer des récifs détruits et de favoriser le retour rapide de la biodiversité.

La sensibilisation, dès le plus jeune âge, est une des priorités des bénévoles. Ils utilisent la réalité virtuelle dans des écoles pour montrer la beauté et la fragilité des écosystèmes coralliens.

L'association dépend du soutien financier et des compétences de bénévoles et d'entreprises pour mener à bien ses projets...

Alors, vous aussi adoptez votre corail !

Lire la suite

[Extrait] - Protéger et sensibiliser - les priorités de l'association Coral Guardian cover placeholder
[Extrait] - Protéger et sensibiliser - les priorités de l'association Coral Guardian
4 min • 18/06/2024

Détails

Découvrez en avant-première quelques minutes de la conversation enregistrée entre Brieuc et Coco.

Dès demain, vous pourrez plonger dans les coulisses de l'association Coral Guardian.

Mais sans attendre, vous pouvez adopter votre corail !

Lire la suite

#09 - La lettre de Joséphine - Les avantages du béton de chanvre cover placeholder
#09 - La lettre de Joséphine - Les avantages du béton de chanvre
2 min • 12/06/2024

Détails

Aujourd'hui, je souhaite partager avec vous une révolution dans le monde de la construction durable, le béton de chanvre !

En 2034, l'année d'où je vous parle, cette innovation est devenue une composante essentielle de la construction durable, de l'architecture qu'on peut appeler écologique, contribuant de manière significative à la lutte contre le dérèglement climatique. Le béton de chanvre, malgré sa popularité actuelle, était encore peu connu du grand public dans les années 2020. 

Sa montée en puissance a vraiment été spectaculaire grâce à ses propriétés exceptionnelles. Parmi ses propriétés exceptionnelles, on peut dire que c'est à la fois un excellent isolant thermique qui peut réduire la consommation d'énergie.

Il a aussi une capacité remarquable à réguler l'humidité intérieure des bâtiments. Petit bonus, les bâtiments construits avec du béton de chanvre peuvent durer de nombreuses années avec un minimum d'entretien. Et tout ça avec une empreinte carbone qui est nettement inférieure à celle du béton traditionnel que vous pouvez retrouver un peu partout dans votre quotidien. 

En France, par exemple, le secteur du bâtiment représentait une part importante, à votre époque, des gaz, des émissions de gaz à effet de serre, en partie dues à la production de matériaux de construction traditionnelle et à la consommation d'énergie pour le chauffage et la climatisation des bâtiments. Le béton de chanvre est vraiment arrivé comme une solution clé permettant de réduire drastiquement ces émissions tout en offrant justement des habitations plus saines et plus confortables à l'ensemble de la population.

Après ces quelques mots, je vous invite donc absolument à aller vous renseigner sur ces nombreux avantages, puisqu'à mon époque, il n'est plus envisageable de concevoir sans ce béton de chanvre.

Je vous dis à bientôt, Joséphine depuis 2034.

Lire la suite

#65 - Comment faciliter l'insertion grâce au réemploi ? avec Simon Mirouze, Envie Rhône-Alpes cover placeholder
#65 - Comment faciliter l'insertion grâce au réemploi ? avec Simon Mirouze, Envie Rhône-Alpes
43 min • 05/06/2024

Détails

Cette semaine, Justine a le plaisir d'accueillir Simon Mirouze, directeur général délégué d'Envie Rhône-Alpes et directeur général d'ILOE, le pôle d'économie circulaire de la métropole de Lyon.

Simon Mirouze navigue dans l'économie sociale et solidaire depuis une vingtaine d'années. Après avoir travaillé pour France Active et l'Union Régionale des SCOP, il a rejoint Envie Rhône-Alpes en 2014. 

Le réseau Envie, c'est à l'origine la rencontre entre une communauté Emmaüs à Strasbourg et des dirigeants de Darty.

Aujourd'hui, il fête ses 40 ans ! 3000 salariés en insertion rénovent plus de 100 000 appareils électroménagers chaque année, sur tout le territoire.

Les 100 millions d'euros de chiffre d'affaires démontrent la pertinence du modèle vertueux pour préserver nos ressources, mais aussi créer des emplois et renforcer la solidarité sociale.

  • Alors, qu'est-ce que l'économie circulaire pour lui ?
  • Comment Envie évolue et s'adapte à ce marché très réglementé finalement ?
  • Comment réussir à industrialiser cette valorisation pour doubler, voire tripler les volumes actuels ? 
  • Quelles places ont les pôles d'économie circulaire locaux dans cette ambition ?

En se projetant dans 20 ans, Simon espère que l'économie circulaire et solidaire sera devenue la norme, remplaçant progressivement l'économie linéaire. Il rêve d'une société où la coopération et l'interdépendance sont au cœur des modèles économiques, apportant ainsi des solutions durables et inclusives.

Si vous êtes à Paris, nous vous invitons à découvrir "Le Labo d'Envie" dans le 20ème. Plus de 500 m² de de diverses ressources vous attendent.

Merci Simon d'être venu à l'agence !

Lire la suite

[Extrait] #65 - Comment fonctionne le réseau Envie ? avec Simon Mirouze cover placeholder
[Extrait] #65 - Comment fonctionne le réseau Envie ? avec Simon Mirouze
4 min • 04/06/2024

Détails

Découvrez en avant-première quelques minutes de la conversation enregistrée entre Justine et Simon.

Dès demain, vous pourrez plonger dans les coulisses du Réseau Envie.

Encore quelques heures avant de trouver votre nouveau four ou frigo, de manière vertueuse !

Lire la suite

Débrief 8 - Peut-on utiliser l'intelligence artificielle dans l'économie circulaire ? cover placeholder
Débrief 8 - Peut-on utiliser l'intelligence artificielle dans l'économie circulaire ?
20 min • 29/05/2024

Détails

Quel est l'impact réel de l'Intelligence Artificielle sur notre quotidien et notre environnement ?

Brieuc pose ce sujet à Justine !

À quel point devrions-nous intégrer l'IA dans nos vies quotidiennes, compte tenu de ses impacts encore largement méconnus ? 

Les équipes de Circulab commencent à utiliser des outils comme ChatGPT pour automatiser des tâches qui, autrement, prendraient beaucoup plus de temps. Mais cela amène des préoccupations concernant les implications éthiques et environnementales de cette technologie.

Brieuc cite Guillaume Pitron, un journaliste spécialisé dans les ressources naturelles, qui a écrit sur les effets délétères de l'industrie numérique.

Son livre "La Guerre des Métaux Rares" est disponible ici.

En résumé, il est nécessaire de mesurer et éclairer l'usage de l'IA pour éviter de tomber dans des excès nuisibles, tant pour l'environnement que pour la société. 

La question suivante reste ouverte : Comment équilibrer les avantages de l'IA avec ses coûts environnementaux et éthiques, tout en restant compétitifs et innovants dans un monde en constante évolution ?

Si vous avez des éléments de réponses, nous sommes tout ouïe !

Lire la suite

#64 - Comment rendre le Made in France moins cher, plus qualitatif et vertueux que le Made in China ? avec Christian Bruère cover placeholder
#64 - Comment rendre le Made in France moins cher, plus qualitatif et vertueux que le Made in China ? avec Christian Bruère
1 h 7 min • 22/05/2024

Détails

Cette semaine, Brieuc poursuit l'exploration des solutions existantes à la mobilité durable en France. Après l'épisode sur Lormauto et l'échange avec Luc Teerlinck où ils avaient évoqué les scooters Mob-ion, l'invitation était lancée.

Alors très rapidement, Christian Bruère, un entrepreneur visionnaire qui a su mêler innovation, technologie et engagement écologique, se retrouve face au micro de Brieuc.

Christian raconte l'histoire de la création de Mob-ion, un projet ambitieux démarré il y a plus de dix ans avec François Wettling. Ils ont innové en créant le premier garage de deux roues électriques.

Christian, cofondateur d'Allo Resto, a tenté d'utiliser des scooters électriques dès 2007 pour la livraison de repas. Malgré l'échec initial dû aux batteries au plomb, cette expérience a posé les bases pour les futurs développements de Mob-ion.

Mob-ion a fait le choix stratégique de se concentrer sur la mobilité de proximité, qui représente 90% des émissions de CO2. L'entreprise s'attaque donc à une part considérable du problème des émissions avec ses véhicules intermédiaires électriques. Ces véhicules sont parfaitement adaptés aux trajets courts et fréquents du quotidien.

Mob-ion se démarque par son modèle économique axé sur la circularité. Les produits sont conçus pour être démontables, réparables et durables, ce qui les rend plus compétitifs à long terme par rapport à l'industrie linéaire traditionnelle. Ils s'assurent que ses véhicules restent fonctionnels et compétitifs sur une longue période.

Face aux défis de la réindustrialisation en France, la compétitivité de la fabrication locale de Mob-ion peut rivaliser avec les importations en termes de coût grâce à son modèle circulaire.

Mob-ion a ouvert ses portes aux particuliers et cherche à étendre sa présence à travers la France. Ils recherchent également des investisseurs pour continuer à soutenir leur développement.

Pour 50€ / mois, il est possible de se déplacer autour de chez soi, de façon plus vertueuse dans tous les sens du terme !


Quelques ressources pour creuser le sujet :

Lire la suite

[Extrait] #64 - Tour d'horizon de la mobilité de proximité avec Christian Bruère cover placeholder
[Extrait] #64 - Tour d'horizon de la mobilité de proximité avec Christian Bruère
4 min • 21/05/2024

Détails

Découvrez en avant-première quelques minutes de la conversation enregistrée entre Brieuc et Christian.

Dès demain, vous pourrez plonger dans les coulisses de la mobilité durable de proximité.

Encore quelques heures avant d'accélérer avec Mob-ion !

Lire la suite

#08 - La lettre de Joséphine - Comment utiliser chaque goutte d'eau ? cover placeholder
#08 - La lettre de Joséphine - Comment utiliser chaque goutte d'eau ?
2 min • 15/05/2024

Détails

Nous sommes en 2034 et le monde fait face à des défis agricoles sans précédent, exacerbés par une crise d'eau qui touche désormais toutes les régions du globe. Autrefois, les difficultés d'approvisionnement en eau semblaient éloignées, très éloignées, surtout pour ceux d'entre nous qui justement vivaient dans les hémisphères nord. Mais aujourd'hui, la réalité nous rattrape et l'impact sur l'agriculture est devenu impossible à ignorer. Dès le début des années 2020, les signes étaient là. Des sécheresses dévastatrices frappaient les terres agricoles, mettant en péril la sécurité alimentaire et soulignant l'urgence de repenser nos méthodes de culture.

La PAC, la Politique Agricole Commune, a dû s'adapter, encourageant des pratiques plus durables et résilientes face aux changements climatiques. Il y a l'agroforesterie et l'agriculture de conservation qui visent justement à protéger les sols et à économiser l'eau. Cette crise a servi de catalyseur pour une prise de conscience globale, mondiale. Les communautés confrontées à des restrictions d'eau pour les besoins les plus élémentaires ont commencé à réaliser l'importance vitale d'une gestion durable des ressources. Et l'innovation inspirée de la nature, donc le biomimétisme, est devenue une voie privilégiée pour développer des solutions adaptées.

Ajoutant à ça les systèmes d'irrigation de précision inspirés des capacités naturelles de certaines plantes à optimiser l'utilisation de l'eau, ou les pratiques de capture de la rosée matinale imitant certaines espèces d'insectes, ce sont des solutions qui ont été largement adoptées. L'agriculture, au cœur de ces changements, elle, s'est transformée, totalement transformée.

Les principes de l'économie circulaire et les innovations biomimétiques ne sont plus de simples concepts théoriques, mais ce sont vraiment de réalités concrètes qui façonnent mon quotidien, notre quotidien. Des systèmes d'eau en circuit fermé aux cultures intercalaires qui imitent la diversité des écosystèmes naturels, chaque innovation reflète un engagement vers un mode de vie respectueux de notre planète. Alors, justement, pourquoi attendre pour adopter ces principes dans notre vie de tous les jours ?

Vous pouvez commencer dès maintenant, en justement, vous préparant à mieux affronter les défis de demain, en faisant de vous, de nous, des acteurs de changement résilients et adaptatifs. Je vous dis à bientôt. Joséphine, depuis 2034.

Lire la suite

[Rediff] - Comment faire plus avec moins peut devenir la norme au 21ème siècle ? Navi Radjou cover placeholder
[Rediff] - Comment faire plus avec moins peut devenir la norme au 21ème siècle ? Navi Radjou
58 min • 08/05/2024

Détails

Pour ce 34ᵉ épisode du podcast Activer l'économie circulaire, je suis partie à la rencontre de Navi Radjou.

Originaire de Pondichéry, Navi partage sa vie entre la France, les États-Unis. Après avoir travaillé pour IBM et Forrester Research, il se dédit depuis une quinzaine d'année à l'enrichissement d'une démarche d'innovation inspirée des pays émergents, le principe de faire plus avec moins.

En Hindi, ce mode de pensée et d'actions, orienté optimisation et sobriété, se traduit par JUGAAD, et s'utilise pour qualifier le détournement d'objets ou de situations pour en multiplier les fonctionnalités : un véhicule fabriqué à partir de pièces récupérées, un réfrigérateur en argile qui fonctionne sans électricité, une bouteille de javel qui permet de produire de la lumière après avoir été exposée au soleil.

Ces "systèmes D", sont bien plus que de simples solutions à des petits problèmes du quotidien : Navi base ses travaux de recherche, de formation et d'écriture sur l'application des principes du JUGAAD à l'innovation à impact positif. Des principes qui, appliqués au management, au design produit ou encore à la création de modèle économique, permettent de développer des solutions à forts impacts, avec peu de ressources financières, naturelles ou techniques.

Dans cet épisode du podcast, Navi nous parle de son parcours, mais aussi de beaucoup d'autres choses : sa peur des arbres en hiver, son enfance en Inde, son expérience avec des acheteurs de grandes multinationales.

Merci Navi pour ton partage et ton travail.

Bonne écoute. Et vous pouvez aussi lire son dernier livre : Le guide de l'innovation frugale

Lire la suite

,